Bonnes résolutions… Les 15 éco-gestes en faveur de l’environnement à adopter d’urgence

15 eco-gestes

À l’heure où  la prise de conscience écologique n’est plus vraiment une vue de l’esprit mais bel et bien une priorité, on sent monter dans la société un engagement croissant, surtout au sein des jeunes générations, pour agir en faveur de la planète.

Au delà des envolées lyriques et des grandes politiques globales, le respect l’environnement se traduit par de simples éco-gestes à pratiquer au quotidien. On a tous, à notre niveau le moyen d’agir, la preuve en 15 éco-gestes à adopter au plus vite… Ça urge !

boire l'eau du robinet

On boit l’eau du robinet

On dit stop aux bouteilles en plastique et on se désaltère avec l’eau du robinet. En plus, en évitant de porter les packs d’eau, on prend également soin de son dos. Pour le bureau ou le sport, on adopte la gourde en inox réutilisable sans limite et on arrête de compresser les bouteilles plastiques.

On réduit sa consommation de viande

Selon un étude de l’Unesco de 2010, la consommation d’eau totale pour produire 1 kilo de viande de bœuf s’élève à 15 000 litres. En consommant moins de viande, on préserve les ressources en eau.

On privilégie vélo pour les déplacements courts

Pour parcourir 4 km en ville, on met en moyenne 27 minutes en voiture, 18 minutes en bus et 12 minutes à vélo. Alors, on arrête de pester seul dans sa voiture et on enfourche son vélo pour moins polluer et, cerise sur la pédale, fairre du bien à son corps.

batch cooking

On batch cook

Dans la langue de Shakespeare, Batch cook signify « cuisiner en lot ». L’idée est simple. On prend le temps le week-end de préparer les ingrédients pour réaliser les repas de la semaine à venir. Cet éco-geste permet de manger plus sain, de faire des économies et d’éviter de sombrer dans la food industrielle sur-emballée.

On s’inscrit dans une AMAP

On se renseigne pour savoir si il existe une AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) proche de chez soi, on s’inscrit vite pour jouer la carte des circuits-courts et on récupère chaque semaine son panier garni de bons produits locaux et de saison (qui n’ont pas traversé la planète pour se retrouver dans noter assiette).

On se met à l’upcyclé, au récupéré, au reconditionné

Avant d’acheter un produit quel qu’il soit à l’état neuf, on fait l’effort de parcourir les dizaines de plateformes en ligne et lieux physiques orientés « seconde main » pour voir si on peut le dénicher dans sa version occasion. Prolonger la vie d’un objet plutôt que de le voir jeter à la poubelle est un éco-geste qui prend de plus en plus d’ampleur et c’est une bonne nouvelle. Où allez-vous trouver votre prochain smartphone ?

On éteint les consoles, les ordis et la wi-fi et on se calme sur le clavier

Tous ces appareils électriques sont pour la plupart brancher 24h/24 alors qu’ils ne sont utilisés que quelques heures par jour. On imagine très bien le gaspillage énergétique que cela représente sur l’ensemble des ménages Français. Pour y remédier, on prend sa part en branchant nos appareils sur des multiprises avec interrupteur et on pense à couper l’arrivée de courant quand les appareils ne sont pas utilisés. L’autre bon réflexe à respecter concerne les e-mails. L’envoi d’un e-mail de 1Mo équivaut à l’utilisation d’une ampoule de 25 watts pendant une heure. Chaque jour, 293 millards de mails sont envoyés dans le monde, faites le calcul ! Et c’est encore plus grave lorsque ces mêmes mails sont stockés dans des data-centres géants très énergivores. Juste pour info, chaque Français conserve entre 10 000 et 50 000 mails non lus ou indésirables dans leur messagerie. Autant de donnés inutiles qu’il est utile de supprimer pour éviter le gaspillage d’énergie.

ampoules à leds

On fait des économies d’énergie grâce aux LEDS

On se prend en main et on fait le tour de ses luminaires pour changer ses vielles ampoules et les remplacer par des ampoules LEDS beaucoup moins énergivores et d’une durée de vie prolongée. Ce petit geste peut rapidement se ressentir sur votre facture d’électricité.

On ne surchauffe pas son logement

On y va mollo sur la température de son logement et on tente de réguler son chauffage pour réaliser des économies d’énergie tout en maintenant un excellent confort. À savoir, la température recommandée pour les pièces à vivre n’excède pas les 20°c et réduire son chauffage de 1°c permet de réaliser 7% d’économies. Bref, un eco-geste tout simple qui ne modifie en rien son confort mais qui a un impact direct sur l’environnement et sur les portefeuilles.

On achète en vrac

On se munit de ses propres sacs de courses en tissu ou en papier et de ses propres contenants et on fait ses achats de riz, céréales, fruits secs, légumineuses, biscuits, pâtes, sucre dans des épicerie qui proposent du vrac. Grâce à cet éco-geste, on évite le gaspi en achetant que la quantité souhaitée et on évite les montagnes de déchets dus aux emballages.

on composte

On composte…

Non on ne parle pas de son billet de métro ou de bus mais bien du compostage de ses déchets organiques et ménagers. De plus en plus facile à mettre en œuvre (même en appartement) , le compostage permet de produire son propre engrais 100% naturel et évite ainsi l’achat de produits phytosanitaires souvent polluants. Vos plantes et votre jardin vous disent merci !

On se fait mousser

Ou plus précisément on installe un mousseur sur les robinets et les douches. On le sait, l’eau est un bien précieux et il est primordial de ne pas la gaspiller. Avec un mousseur, on réduit le débit de l’eau de 30 à 50 % sans diminuer la pression et on agit pour la planète, même quand on se douche !

On soigne ses dents et la planète en même temps

Qui sait qu’une simple brosse à dent, c’est 3,6 milliards de modèles en plastiques parmi lesquels se trouvent sans doute les vôtres ! Pour palier à cette gabegie de déchets plastiques, on passe à la brosse à dent en bambou ou à têtes interchangeables.

lavage à 30°c max

On lave au maximum à 30°c

80% de l’énergie consommée par un lave-linge sert à chauffer l’eau. Avec cette information en tête, on fait plus attention avant de lancer une machine. Si le linge est peu sale, ce n’est pas la peine de passer sur des températures de lavage excessive et énergivore.

On dit « stop pub »

On le fait tous ! On ouvre notre boîte aux lettres, on ramasse la pile de prospectus publicitaires et  on la jette à la poubelle. Où est le sens dans tout cela ? Pour stopper tout ça, on appose un sticker « stop pub » sur sa boîte aux lettres et on sort de ce système qui fait mal à la planète.

 

Ces 15 éco-gestes, très faciles à mettre en œuvre, sont un bon début pour modifier ses habitudes et participer à l’élan, on l’espère de plus en plus collectif, de la préservation de l’environnement ! Les petits gestes faisant les grandes rivières, on n’oublie pas que nous n’avons qu’une seule planète et on prend un peu plus conscience de l’impact de nos gestes quotidiens sur Dame Nature.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

7 idées écolo pour la déco de sa maison

7 idées écologiques pour la déco de sa maison

Décoration rime souvent avec achat d’objets pas vraiment écoresponsables et fabriqués de l’autre côté du globe. Afin de se faire plaisir sans abîmer la planète, on vous propose 7 idées écologiques...

passer l'hiver au chaud avec les conseils de Yéti

Comment passer l’hiver au chaud sans faire fondre la glace ?

Cette fois ça y est, l’hiver est arrivé ! Avec lui les premiers flocons de neige, les chocolat chauds et l’ouverture chaque matin du calendrier de l’avent.